Mardi, c'est le coup de gueule !

20 déc. 2016

Écrit par

Comme chaque mardi, un membre de la rédaction pousse un coup de gueule sur l'actualité du jeu vidéo : l’énième report d'un jeu attendu, la fermeture d'un studio, une annonce d'un jeu qui "sent pas bon". Mais ça peut également être l'occasion pour lui de revenir sur une expérience malheureuse sur un jeu en cours de test, ou même un échange tendu sur la tribune autour d'un sujet particulier. Bref, aujourd'hui, voici le coup de gueule...

Ne nous mentons pas : qu'on l'aime ou non, Final Fantasy XV reste l'une des plus grosses mascarades de l'histoire du jeu vidéo. Alors certes, il est tout a fait possible d'apprécier ce titre, ou même d'y voir des éclats parfois brillants, mais quand je pense à tous ces personnages sacrifiés, à tous ces chapitres manquant ou encore à ces moments ludiques parfois complètement "WTF", difficile pour moi de ne pas être en rogne à chaque fois que je ressasse le passé. Et même le présent, comme lorsque Square-Enix base les publicités (actuellement diffusées sur nos écrans) sur un rêve abstrait de Noctis, le héros.

Certaines personnes ont bien compris que quelque chose clochait, et n'ont pas hésité à se replonger dans la communication de l'éditeur japonais. Ainsi, voici une vidéo retraçant une bonne partie de la blague marketée de Square-Enix.



Enfin, je souligne que si Final Fantasy XV semble s'en tirer l'air de rien en France, cela est visiblement plus compliqué au Japon. Sur Amazon.jp, le jeu n'a qu'une note de 2,5/5 (basée sur plus de 2000 avis). Il est même parfois amusant de rentrer les commentaires dans Google Trad pour voir avec quelle véhémence s'insurgent certains joueurs. Non, franchement, Final Fantasy XV me fascine pour tout un tas de raison, mais c'est vraiment pas beau ce que vous avez fait Monsieur Square-Enix...