Mercredi, c'est le souvenir !

23 nov. 2016

Écrit par

Comme chaque mercredi, un membre de la rédaction vous propose de revenir sur un jeu, un événement, ou même un objet qui a marqué aussi bien son parcours de testeur pour Gamatomic que celui de joueur lambda. Bref, aujourd'hui, voici le souvenir...

Il y a quelque chose d'assez logique à évoquer, comme premier souvenir pour cette rubrique, mon meilleur moment de jeu vidéo ou presque. Alors certes, il y a tous ces jeux de qualité auxquels nous avons tous eu l'occasion de jouer. Mais avec du recul, les vrais beaux souvenirs ont toujours un petit plus qui fait leur singularité.

Nous sommes au début des années 2000 et la Dreamcast tire sa révérence. Pendant plusieurs années, la console de SEGA va continuer d'offrir des expériences incroyables grâce au marché de l'import. En se penchant sur ce secteur, j'ai donc multiplié les découvertes pendant plus de trois ans. Et mon plus beau souvenir, avec l'excellent Ikaruga, reste sans doute Sakura Wars 3. Si ce jeu de drague incluant des passages de RPG n'était disponible qu'en japonais, j'avais pris soin de télécharger une traduction complète sur Gamefaq. Il ne me restait plus qu'à emprunter le PC portable de mon père pour faire l'intégralité du jeu en alternant entre mon téléviseur et la traduction. Un drôle de souvenir, cocasse, mais qui valait le coup compte tenu de la qualité du jeu.



Encore aujourd'hui, Sakura Wars 3 reste l'un des meilleurs jeu de la Dreamcast selon moi. Surtout, il bénéficie d'un charme particulier pour nous français puisque le titre se passe en France : l'occasion de voir des lieux comme le Louvre ou la Tour Eiffel.