Aliens : un début à confirmer

31 juil. 2010

Écrit par

Un groupe de prospecteurs planétaires plantent leur drapeau sur un nouveau monde lointain, riche en ressources... Et qui recèle aussi la plus grande découverte archéologique de l'histoire : une ancienne cité, complexe, sculptée au plus profond de la roche. Tout au long de l'album, vous allez suivre l'androïde scientifique David Sereda rattaché à l'équipe chargée d'explorer la cité infestée d'aliens... Euh oui, mai pas tout à fait ! Autant vous le dire de suite : cet Alien ne brille pas par son originalité scénaristique qui empreinte bien plus aux Chroniques Martiennes de Bradbury et autres nouvelles de SF qu'à la saga Alien.

Alors oui, les créatures les plus violentes et bestiales de la galaxie sont là en nombre mais les amateurs de la quadrilogie les trouveront peut-être beaucoup moins dangereuses que sous leur format original. Et même si l'album porte leur nom, elles sont reléguées à l'arrière plan de l'histoire comme monstres juste bons à se faire descendre.

Et pourtant, cet Alien a piqué ma curiosité. Je vous l'accorde, la race ancienne d'extraterrestre manipulant les esprits grâce à d'anciens artefacts dans une ancienne cité disparue reste un classique du genre. On aura juste rajouté quelques œufs aliens pour la licence. Mais si l'utilisation de cette ficelle scénaristique permet de développer le passé de la race xénomorphe pourquoi pas.

Mais la force de cette BD est son dessin et le découpage qui ce concentre principalement sur les éléments humains. Sachez-le : dans la plupart des planches vous serez assailli de regards. Qu'il soit de détermination, de peur, de folie, de colère ou de gratitude, vous vous sentirez transpercé par tous ses yeux braqués sur vous.

Sales et poussiéreux, voilà comment sont représentés les protagonistes. On pourrait presque sentir la transpiration des hommes et la graisse des armes. Le dessinateur a voulu nous plonger dans une ambiance lourde et la coloriste continue sur cette voie, donnant aux extérieurs l'atmosphère d'un grand canyon et aux intérieurs celle d'une grotte sombre et humide.

Une histoire de SF classique, une bonne ambiance, un dessin agréable. Cet Alien démarre avec de bonnes bases. Hélas, la production de bandes dessinées est si riche que celà ne suffit pas à démarquer ce volume d'autre titre, d'autant plus que les aliens semblent plus là pour justifier la licence que pour apporter un réel intérêt narratif à une l'histoire des plus basique.

En lecture seule, il ne se justifie pas. Honnêtement, je vous dirais d'attendre que le tome suivant sorte pour savoir comment va évoluer la série. Je pense que pour l'instant les fans d'Alien n'y trouveront pas ce qu'ils cherchent et que les autres trouveront l'histoire déjà vue. Par contre, si ce tome est le commencement d'une saga qui explore les origines des xénomorphe et/ou de leur univers, pourquoi pas. Pour moi, la lecture de ce tome fut plaisante et c'est avec le même plaisir que je lirais la suite avec beaucoup d'espérance.

Aliens - Plus qu'humains est disponible sur internet (FNAC) et en magasins spécialisés aux alentours de 14 €.