World of Warcraft : petites bulles de cendres

06 avr. 2009

Écrit par

Nul n’est besoin de présenter World of Warcraft, le MMORPG (jeu de rôle en ligne massivement multijoueur) le plus célèbre et surtout le plus joué de par le monde, avec plus de 11 millions de comptes actifs début 2009. Les produits dérivés sont nombreux et touchent tous les domaines, notamment la bande dessinée.

Ainsi, l’adaptation en petits bulles comporte pour le moment deux cycles. Le premier, en trois tomes, est déjà bouclé. Par contre, le deuxième n’en est qu’à ses débuts puisqu’il ne comprend qu’un seul volume. En parallèle, Soleil édite maintenant le premier album d’un nouveau diptyque, Porte-Cendres, dont l’histoire se concentre en particulier sur la deuxième extension du jeu vidéo en ligne, avec l’arrivée du Roi-Liche et de ses chevaliers de la mort. Ludo Lullabi est toujours en charge des dessins, mais le scénariste habituel, Walter Simonson, a cédé sa place à Micky Neilson.

Dans ce premier volet, A la poussière tu retourneras, la seconde guerre entre les orcs et les humains s'achève avec la défaite de la Horde. Pourtant, les promesses d’une paix durable s’envolent avec l’arrivée d’une nouvelle menace. En effet, les terres de Lordaeron sont prises d’assaut par le Fléau, une redoutable armée de mort-vivants dirigée par le Roi-Liche. Afin de conserver une chance de vaincre ce nouvel ennemi, le paladin Alexandros Mograine part pour la cité des nains, Forgefer, dans l’espoir de forger une épée dans laquelle serait incrustée un puissant artefact orc.

Le style graphique de Ludo Lullabi, à mi-chemin entre celui des mangas japonais et celui des comics américains, est très bien adapté à l’univers du titre de Blizzard. De plus, le scénario s’inscrit parfaitement dans l’histoire de World of Warcraft. Les principaux personnages sont, par exemple, soit présents, soit évoqués, ajoutant des repères connus au récit. La narration est très riche en péripéties et rebondissements : vous ne vous ennuyez pas une minute. Même si cette série est avant tout destinée aux fans du jeu vidéo, elle reste ouverte à tout amateur d’heroïc-fantasy à partir du moment où la mythologie warcraftienne ne lui est pas totalement inconnue.

World of Warcraft – Porte-cendres : A la poussière tu retourneras est d’ores et déjà disponible au tarif conseillé de 12,90 €, sur internet et dans les magasins spécialisés.