The Precursors bien en avance

21 juin 2006

Écrit par

Des annonces mégalomanes recensant toutes les caractéristiques dont on puisse rêver pour un jeu arrivent régulièrement. En général ces jeux mélangent tous les genres pour en extraire le meilleur et proposent une expérience susceptible de séduire chacun des joueurs quel qu'il soit. Malheureusement, la réalité mène la vie dure aux rêves, et les déceptions sont monnaie courante dans le monde du jeu vidéo.

The Precursors prétend être le premier jeu réellement nouvelle génération produit en Russie. Les auteurs du décevant Boiling Point rempilent avec un space opéra mélangeant jeu de rôle, FPS, simulation de vaisseau spatial, etc. Au niveau des promesses, sont annocées pas moins de 250 quêtes réparties sur différentes planètes, des armes organiques avec des munitions "cultivées", des robots manipulables, du commerce, des centaines d'extraterrestres avec lesquels on peut intéragir et, cerise sur le gâteau, de la météo en temps réel avec gestion du cycle jour/nuit.

Prenez tous ces éléments, imaginez un scénario revisitant la genèse de la Terre et de l'humanité, promettez une liberté totale au joueur. C'est rien de le dire : les russes de Deep Shadows placent la barre très haut. Mais après tout, ne suffirait-il pas du dixième de ce qui est annoncé pour satisfaire un joueur ? Les occasions d'en reparler se présenteront, car le jeu ne sortira pas avant 2007.