Je déteste les lundis

30 avr. 2005

Écrit par

Il y a des jours comme ça, on sait dès le saut du lit que la journée va être merdique. Prenez Anthony Williams, le héros de Bad Day L.A., qui dès le lever entend à la radio qu'une dizaine d'avions viennent de s'écraser sur Los Angeles, que des terroristes lancent une attaque bactériologique et qu'un dangereux criminel lui en veut à mort. Clairement, une mauvaise journée qui s'annonce.

Le jeu se présentera sous la forme d'un GTA-like, en cell-shading comme vous pouvez le voir sur les images ci-dessous, et avec un American McGee aux commandes du développement, on peut s'attendre à une bonne dose de cynisme sur les peurs américaines. En plus, le scénario est annoncé comme très présent, malgré la grande liberté, donc il y a d'excellentes raisons de suivre ce titre de près !