Démo de War of the Ring

23 sept. 2003

Écrit par Grigann

C'est amusant les coïncidences tout de même : on vous parlait à l'instant même de Battle for Middle-Earth, le RTS "tolkiennien" de Electronic Arts, quant BOUM, la démo de War of the Ring déboule sur la toile. Cette démo du RTS de Liquid Entertainment pèse 122 Mo et permet de jouer à deux missions solo, The Siege of Iron Hills et Pursuit of Gollum.

Pour être franc, une fois l'install et ses artworks classieux derrière nous, on se retrouve plongé dans Warcraft 3. Même la disposition des menus est la même. Une fois dans le jeu, c'est encore pire : des héros avec des pouvoirs spéciaux , une limite de population à 100, un zoom qui n'en est pas un, une caméra qu'on ne peut pas faire pivoter, bref c'est le jeu de Blizzard dans l'univers de Tolkien. Même le design visuel évoque violemment War 3, c'est dire... Niveau originalité, c'est donc le désert, zéro, nib, queudchi, et sur le coup on est extrêmement déçu par Liquid Entertainment, qui ont pourtant développé un des RTS les plus novateurs de ces dernières années avec Battle Realms. Mais bon, quand on bricole avec une licence aussi étouffante que celle de Tolkien, faut pas s'étonner si la créativité en prend un coup...

Heureusement, le jeu est propre, très jouable, et l'univers devrait attirer bon nombre de fans. La première mission nous met par exemple à la tête d'une petite escouade d'elfes menée par Legolas, dont la mission est de capturer Gollumn qui se terre dans la forêt de Myrkwood. Et ça le fait, d'autant que l'on doit affronter les fameuses araignées géantes, celles du Hobbit. L'autre mission vous verra elle prendre le contrôle de Gimli et de ses nains pour un boutage d'orcs en règles. Evidemment, ça passe par la capture de bases orcs, par la construction de camps nains et par le récoltage de ressources (ici l'eau et le fer). On croisera même Beorn au détour d'un fourré, mais il ne peut malheureusement pas se changer en ours dans cette mission. Tout se terminera évidemment dans la joie et la bonne humeur, the dwarf's way.

Bref, cette démo nous promet un jeu complètement calqué sur le hit de Blizzard, mais doté d'un gameplay solide et éprouvé, et situé dans un univers connu et attachant. Et pour un jeu "à licence", c'est déjà pas mal.