Fight Club

27 nov. 1999

Écrit par

Ces jours-ci, bien que le cinéma en général ne s'améliore globalement pas, il y a un film qui sort du lot, du nom de Fight Club, à l'affiche.

Dépeint par les habituels CRÉTINS (et vous ne pouvez pas imaginer toute la haine que j'appose à ce dernier mot) comme un film de fascistes, c'est plutôt ce que j'appellerais une plus ou moins subtile (selon le point de vue) baffe à la face du monde. Toutes nos petites vies, toutes nos petites valeurs, quelle importance? C'est la question que ce film soulève. Traitant des thèmes tels que la schizophrénie, la monotonie du train-train quotidien, l'idiosyncrasie des gens en général, Fight Club déconcerte par la manière dont le tout est orchestré.

Plein de scènes violentes -- ce que je suis loin de ne pas apprécier en l'occurence -- ce film n'est pas à conseiller à des gamins de 12 ans, qui non seulement pourraient en être choqués, mais qui en plus n'y comprendraient strictement rien.