C'est l'heure de l'apéri cube avec ilomilo

14 févr. 2011
Testé par sur
Disponible sur
4

Southend Interactive frappe donc très fort avec ilomilo. En dehors d'un niveau de difficulté plutôt élevé (surtout dans le dernier monde), le titre s'impose rapidement comme un indispensable des puzzle game de la scène dématérialisée. Avec sa narration bien pensée, son ambiance chatoyante et son gameplay efficace, le jeu mérite grandement votre attention si vous aimez vous creusez les méninges ludiquement.

Si les développeurs de Southend Interactive se sont déjà fait remarquer sur le Xbox Live Arcade] avec leur version du célèbre shoot them up R-Type, ils risquent également de ne pas passer inaperçus avec leur dernier bébé : ilomilo. Puzzle game original en 3D, le titre des créateurs de Temco Bowl Throwpack s’annonce comme un incontournable du genre. Promesses tenues ?

L'ambiance sous-marine du monde 2 est vraiment réussie.

Ilo & Milo : fusion !

Disponible depuis fin 2010 sur Windows Phone 7, ilomilo narre les aventures d’Ilo et Milo, deux compères s’appréciant énormément mais ayant une fâcheuse tendance à se perdre de vue. Le but du jeu est donc de réunir les deux personnages dans chacun des quatre mondes présents. La narration est distillé en filigrane au fil de l'aventure, conférant au titre un ton léger réellement agréable. L'histoire est racontée via des petits textes accompagnées de jolies illustrations mais également par le biais de flashbacks qui se déclenchent quatre fois par monde. A chaque flashback un bout de lettre apparaît et évoque des bribes de souvenirs. Tels les meilleures bobines de Lynch, le joueur est ainsi constamment entre deux eaux niveau réalité. Est-il dans celle des puzzles qu'il parcourt ? Ou dans celle évoquée via les souvenirs ? Jouez-vous dans un rêve ?... Quoi qu'il en soit, l'onirisme du titre lui confère un énorme capital sympathie.

La vue d'ensemble est parfois nécessaire pour mieux visualiser l'agencement des cubes.

Brique à braque

Le gameplay de ilomilo est construit autour de cubes. Les mauvaises langues diront que cela ne casse pas des briques et pourtant la sauce prend. Si cela peut paraître simple sur le papier, dans la pratique c'est tout autre chose. Les niveaux sont représentés dans le vide en 3D, sachant que vous êtes à même de les parcourir sur tous les angles. En effet, les deux protagonistes se moquent bien de la gravité puisque certains cubes fléchés leur permettent de basculer d'un côté à un autre. Pour mieux se représenter le tout, une vue d'ensemble est présente et la caméra peut être tournée à 360 degrés afin de mieux appréhender un niveau ; très pratique pour les derniers niveaux tortueux au possible.

Afin de réunir les deux comparses, vous pouvez notamment utiliser les blocs simples, des triple blocs voire des blocs 'volants' ou 'roulants' histoire de combler un trou, d'atteindre un endroit jusque là inaccessible ou simplement pour passer un cube de Ilo à Milo. De surcroît, plus vous avancez et plus le bestiaire s'étoffe (serpents vous piquant vos cubes, chiens qu'il vous faut orienter pour manger des pommes bloquant le passage...), ce qui enrichit encore davantage les casses têtes. Les possibilités sont donc nombreuses et le level design s'avère de plus en plus vicieux au fil des 48 niveaux. Notez qu'il n'est pas obligatoire de finir tous les levels d'un monde pour passer au suivant mais que les finir à 100% (avec notamment les trois Safka, ces petits bestioles bien cachées) permet de débloquer du bonus sympathique.

Le niveau se termine dès que Ilo et Milo sont sur deux blocs côte à côte

L'amour du pixel

En plus de jouir d'un background plaisant et d'un gameplay accrocheur, ilomilo sait rendre hommage aux meilleurs titres d'antan. Les allusions au retro gaming sont amenées avec humour. Comment ne pas sourire et jubiler devant la transformation 8 bits de vos héros façon 3D Dot Game Heroes dans ce monde bonus du premier monde ? Et un personnage de souligner la grisaille de certains titres récents ; hello Gears of War et autres jeux de tirs ternes graphiquement. Car sur le plan visuel, ilomilo est une ode aux couleurs, une invitation au rêve. Les patchworks composant les décors rappellent par exemple LittleBigPlanet et ses textures mignonnes. Quant à la bande son, elle colle parfaitement aux images avec ses thèmes de xylophone/triangle enfantins qui ne sont pas sans évoquer les meilleurs moments d'un Yoshi's Story. D'ailleurs, le succès musical est à l'image du reste du jeu : original et grisant. Enfin, les bruitages sont réussis également et la langue parlée dans le jeu ne laissera pas indifférent les amoureux de Banjo & Kazooie et Okami.
Les Plus
  • Le design global très inspiré
  • L'ambiance sonore onirique à souhait
  • La bonne durée de vie
  • La narration bien intégrée au gameplay
  • Les références et l'humour en général
  • Le mini jeu extrêmement addictif
Les Moins
  • La difficulté trop corsée pour le joueur occasionnel ?