Mercredi, c'est le souvenir E3 !

21 juin 2017

Écrit par Gamatomic

C'est un mercredi spécial puisqu'il fait suite à l'E3, le rendez-vous annuel du Jeu Vidéo. À événement exceptionnel, dispositif exceptionnel : chaque chroniqueur partage avec vous son souvenir E3, non pas de cette édition 2017 mais de toutes les précédentes, souvenir qui a marqué aussi bien son parcours de testeur pour Gamatomic que celui de joueur lambda. Bref, aujourd'hui, voici nos souvenirs E3 !

L'E3 2017, c'était top. Mais cet événement existe depuis de nombreuses années. Conservez-vous un souvenir spécial de l'une des éditions précédentes ? C'est la question que chaque chroniqueur s'est posée.


▶️▶️▶️ Le souvenir E3 de AUK

Nous sommes en juin 1997. Pour la première fois de l'histoire de la licence, un mannequin officiel de Lara Croft est désigné. Et c'est à la sublissime Rhona Mitra que l'on confie la lourde tache d'incarner l’héroïne pour faire la promotion du jeu Tomb Raider II dans les médias. Elle fera des apparitions publics à l’E3, comme sur cette photo, mais aussi dans d’autres salons (l'ECTS de Londres) et donnera même des interviews en tant que Lara Croft. Cerise sur le gâteau, Rhona deviendra l’une des voix du personnage malgré elle, puisqu’elle enregistrera un album intitulé "Female Icon" et composé par Dave Stewart.



▶️▶️▶️ Le souvenir E3 de DRIP
Nous sommes en 2005. Cet E3 a été particulièrement intense pour moi. D'un côté, Nintendo dévoile son projet Révolution, future Wii, dans une conférence qui fera se lever le public à l'annonce de la rétrocompatibilité depuis la NES (comme quoi il suffit de pas grand chose). De l'autre, Sony choisit de tout miser sur la puissance avec la révélation de son monstre : la PS3. La conférence de Sony (en intégralité ici) est un enchaînement de caractéristiques, de preuves de puissance, de chiffres. Assommant, face à la simplicité de Nintendo qui a tout axé sur le fun, pour changer. De fait, il semble que Sony greffe à la va-vite des caractéristiques de reconnaissance de mouvement à sa manette, ce boomerang qui ne sortira jamais des vitrines du salon, vite oublié comme "le prototype de la honte".




▶️▶️▶️ Le souvenir E3 de PEUH
Annoncé l'année passée lors de l'E3 2016 au travers de 2 images HD et d'un trailer hollywoodien Spider-Man est passé inaperçu mais semblait prometteur. Il me rappelle les anciens épisodes, notamment celui de la PSP qui respectait le plus les mouvements de l'homme-araignée. Et surtout je me souviens de mes jeunes années où, sur les anciennes consoles, les titres de Spiderman faisaient monter en nous de part leurs cinématiques alléchantes la sève vidéoludique. Ce rêve de gosse se confirme cette année lorsque je regarde le trailer 2017 qui montre que l'orientation "classique" est superbement mise en scène par des actions fluides utilisant à outrance les pouvoirs de l'homme-araignée. Comme il me tarde de l'essayer.



▶️▶️▶️ Le souvenir E3 de SPARCOOL
Il fut un temps où Microsoft était capable de nous faire rêver. Vous souvenez-vous du Project Natal ? Annoncée lors de l’E3 2009, la caméra, qui deviendra par la suite Kinect, était capable de suivre les mouvements du joueur. Mais aussi de scanner des objets réels afin de les intégrer dans un monde virtuel. Certes, Microsoft a largement sur-vendu les capacités de son accessoires. Mais à l’époque, voir autant de technologie était complètement fou. De plus, on voyait en Kinect, une réelle réponse au succès de Nintendo avec sa Wii. Cela semblait être le futur du jeu vidéo.