Sega Casino : le Black Jack, c'est plus fort que toi

15 mars 2006
Testé par sur
Disponible sur
1
  • Éditeur SEGA
  • Sortie initiale 13 janvier 2006
  • Genre Inclassable

Au final, Sega Casino semble vouloir se cantonner à un public de connaisseurs pas trop exigeants sur la quantité. Si vous faites partie de cette catégorie, alors vous apprécierez le respect de la complexité des quelques jeux proposés. Comme par exemple le fait que vous voyez le paquet de cartes être remélangé lorsqu'il est épuisé, ou bien que beaucoup de jeux vous rappellent le résultat des dernières parties (par exemple, la Roulette vous rappelle les 12 derniers numéros qui sont sortis). Cependant, le titre est manifestement élitiste ; en témoigne le principe de débloquer des jeux en amassant beaucoup d'argent. Il faut être bon pour avancer, et personne ne vous y aide. Vous objecterez peut-être que, dans un jeu de foot, on ne vous guide guère non plus. Certes. Mais cela enferme Sega Casino dans un public de connaisseurs, beaucoup moins répandus que les férus de foot parmi les possesseurs de DS. Mieux aurait vallu cibler les simples amateurs ou admirateurs du casino, non ?

Sega, prolifique éditeur-développeur s'il en est, a récemment fait atterrir dans nos étalages DS ce Sega Casino assez inattendu. Entre production alimentaire et jeux innovants, où se situe donc le nouveau titre de la marque au hérisson ? Les habitués de la roulette peuvent-ils lui accorder leur respect ? Le péquin de base, envieux et rêveur devant tous ces jetons multicolores, peut-il également y trouver son compte ? Tant de questions qui troublent votre sommeil de joueur, sans aucun doute. Alors suivez donc le guide, et réconciliez-vous avec votre oreiller.

Le Jacks or Better est en fait l'un des 3 Video Poker disponibles.

Un simple portail de jeux

Sega Casino se présente humblement comme une compilation de quelques-uns des jeux d'argent les plus pratiqués à Las Vegas et dans quelques autres patelins de nantis. Votre DS vous offre ainsi le choix entre 9 jeux différents, dont 4 sont initialement inaccessibles. Les 5 jeux de base sont le Black Jack, la Roulette, le Craps, le Baccarat, et le Texas Hold 'em, tandis que les petits timides sont le 7 Card Stud, le Jacks or Better, le Keno et le Chuck a Luck. Vous partez avec une somme rondelette – mais non moins maigrichonne – de 1000 dollars, et vous avez 3 modes de jeu à votre disposition. Hormis le mode principal, vous avez en effet accès à un mode libre où vous pouvez vous entraîner et vous ruiner à volonté, car les sommes perdues (ou gagnées) n'ont pas d'impact sur le mode principal. Vous pouvez également inviter jusqu'à 5 potes pour jouer avec votre seule cartouche, auquel cas le choix est limité à 3 jeux : le Black Jack, le Texas Hold 'em et le 7 Card Stud.

A l'image de la Roulette, les jeux proposent souvent tant de paris possibles qu'il est difficile de choisir sa stratégie.

Une progression difficile

Sega Casino se résume donc à peu de contenu, finalement. Cependant, si vous n'êtes pas un habitué des casinos, ces quelques jeux représentent tout de même pas mal de règles à assimiler. Or, vous êtes très peu guidé. Ainsi, en guise de tutorial à chaque jeu, vous n'avez droit qu'à une description écrite des règles. Et celles-ci sont souvent complexes et font intervenir de nombreux termes qu'il faut retenir. Nous aurions préféré que ces règles soient expliquées en parallèle d'une partie qui se déroule, afin d'illustrer concrètement les choix possibles et de laisser le temps de les assimiler. Les développeurs ont aujourd'hui l'habitude d'introduire de nombreux mécanismes pour aider le joueur, Sega Casino semble être le petit village qui résiste à l'envahisseur. Nous aurions également apprécié d'avoir quelques conseils ou trucs & astuces dans les premières parties de chaque jeu. Notez que ce n'est pas le manuel qui comblera les lacunes du jeu en terme de soutien au joueur : il est très sommaire et plutôt inutile.

Voilà la belle interface du jeu. L'écran du bas est celui des stars du casino, ceux qui ont débloqué tous les jeux.

L'ambiance : soignée mais pas trop

Si le titre est avare en contenu, et plus encore en pédagogie, il n'est pas vraiment adepte des fioritures non plus. Vous allumez la console, vous parcourez les quelques menus, et vous atterrissez directement devant le tapis de jeu. Une fois dans cette situation, vous jouez du stylet pour déplacer vos jetons et valider votre mise, puis le croupier virtuel (et invisible) s'occupe du reste. Mis à part quelques médiocres et discrets applaudissements lorsque vous remportez une partie, et autres bruitages du genre, on est loin de l'agitation d'une vraie salle de casino. Cependant, pour peu que vous soyiez facilement pris dans la folie du jeu des casinos, la tension devrait être au rendez-vous. La carte glisse quelques instants, face cachée... Après quelques dizièmes de secondes de suspense, elle se retourne brutalement, et là, c'est le drame : le pari est perdu. Autre point positif, l'esthétique générale du jeu est plutôt réussie, bien dans l'esprit. La musique paraît également adaptée, pourtant elle est très vite insupportable. Porte-t-on des boules Quies à Las Vegas ?
Les Plus
  • La profondeur des jeux proposés a été conservée
  • Maniabilité au stylet : nickel
  • Interface soignée
Les Moins
  • Restreint à un public de connaisseurs
  • Peu de jeux
  • Ambiance peu travaillée