eXperience112 raisons d'y plonger

07 nov. 2007
Testé par sur
Disponible sur
4

eXperience112 est un jeu rare qui porte bien son nom. Scénario, ambiance, graphismes, tout est effectivement là pour vous plonger dans une expérience hors du commun. Votre progression est si bien ficelée que vous ne pourrez quasiment pas lâcher la souris avant la conclusion de cette histoire intrigante. A milles lieux de la liberté d'action prônée par la plupart des titres actuels, le gameplay utilisé permet également d'élever eXperience112 au rang de jeu exceptionnel. Particulièrement inspirée, l'équipe de Lexis Numérique propose ainsi une aventure captivante qui restera longtemps dans les mémoires.

Une sacrée expérience, voila ce que vous propose Lexis Numérique avec eXperience112. Habitué aux concepts innovants - voire déstabilisants -, ce studio français signe un jeu d’aventure original et diablement culotté. Une fois lancée, vous ne pourrez plus lâcher cette histoire dont vous n’êtes pourtant pas le héros. Et ce n'est pas seulement parce que son personnage principal a de si beaux yeux.

Vous n'allez plus la quitter des yeux.

Année zéro

Vous ne connaissez rien du personnage féminin qui vient de se réveiller devant vous. Une superbe cinématique d’introduction vous a simplement renseigné sur le lieu où elle se trouvait : un bateau désaffecté. La jeune femme regarde dans votre direction. Elle vous interpelle. Elle vous remue comme pour faire le point... Vous êtes une caméra ! Ou plutôt, vous contrôlez le système de surveillance du navire. Votre interlocutrice s’appelle Léa Nichols. Vous êtes sur la base EDEHN, un site scientifique de pointe dans le domaine de la biologie appliquée. D’après elle, les lieux ont beaucoup changés depuis qu’elle s’est assoupie. Tout semble avoir été déserté. Ni elle, donc ni vous, ne savez pourquoi. Puisque vous pouvez contrôler les appareils électriques du navire, elle vous propose de la guider en actionnant les interrupteurs et autres mécanismes. Vous êtes a priori son unique chance de survie, vous ne pouvez plus la laisser tomber. L’idée même ne vous a pas traversé l’esprit. Vos destins sont désormais liés jusqu’à la fin de cette aventure. Jusqu'à la découverte de la vérité.

Les caméras permettent une vision d'ensemble de chaque pièce.

A tâtons

eXperience112 est d’abord un jeu d’investigation. En parcourant chaque lieu du navire, Léa vous fait part des éléments dont elle se souvient. Mais sa mémoire est défaillante et vous devez chercher dans le système de surveillance pour la lui rafraîchir. L’organisation de l’interface est simple. Vous êtes rapidement à l’aise avec ses outils de navigation. Vous jonglez entre les différents plans du navire grâce auxquels vous pouvez interagir avec l’environnement : allumer la lumière, ouvrir un terminal informatique, actionner un mécanisme... C’est le seul moyen dont vous disposez pour guider Léa. Allumez une lumière et elle se dirigera vers elle. Faites sonner un téléphone et elle observera les éventuels objets à proximité. L’interface vous donne également accès aux données informatiques de la base. Classées par agent, elles sont une source essentielle d’informations : des fichiers partagés aux dossiers personnels, en passant par la messagerie. Grâce à elles, vous allez pouvoir récupérer de nombreux mots de passe ou des indices pour décrypter certaines énigmes.

Vous ne savez jamais si ouvrir une porte ne va pas mettre Léa en danger.

Délicieuse frustration

eXperience112 joue beaucoup sur la frustration. De l’aveu des développeurs eux-mêmes, il s’agit de la pierre angulaire de votre progression. Frustration d’abord parce que votre interaction avec le personnage principal, Léa, apparaît bien plus limitée que dans n’importe quel autre jeu. Vous ne pouvez que l’inciter à se déplacer ou à porter son attention vers tel ou tel endroit. Frustration ensuite car vous n’avez qu’une vision finalement réduite de la situation. Bien sûr, vous avez accès à de nombreuses caméras sur la base mais leur netteté n’est - au début en tous cas - pas toujours assurée, et les angles de vues qu’elles peuvent proposer forcément réducteurs lorsqu’il s’agit de suivre le parcours de Léa. Compte tenu des éléments dramatiques que vous récoltez régulièrement dans les dossiers des différents protagonistes, vous prenez vite conscience de la dangerosité des lieux. Mais vous ne savez pas non plus tout à fait de quoi il faut se méfier. Et surtout, malgré les différents outils à votre disposition via le système de contrôle, aurez-vous les moyens de protéger Léa si les évènements l’imposent ? eXperience112 puise sa force dans cette frustration constante. Contre toutes attentes, elle vous implique encore plus dans l’aventure.
 

Du travail d'orfèvre ou presque

eXperience112 ne serait pas un jeu aussi indispensable si son emballage n’était pas également d’une si belle qualité. De la superbe ambiance sonore, d’une subtilité impressionnante, au niveau graphique impeccable, jouant astucieusement avec les ombres et les lumières, le titre de Lexis Numérique distille un environnement de jeu d’excellente facture. Ajoutez à cela quelques idées très sympathiques comme, par exemple, l’interpellation de Léa Nichols lorsque vous reprenez le jeu après une interruption, ou bien encore les flash-backs à la forme inhabituelle pour éclairer certains points du scénario, et vous obtenez un travail artistique remarquable. A dire vrai, le seul point négatif qui peut venir ternir le blason d’eXperience112, c’est sa justesse technique : le jeu n’est pas tout à fait optimiser et certains bugs - parfois bloquants - peuvent perturber votre progression. Dans le même esprit, activer plusieurs caméras simultanément nécessite forcément une configuration musclée (notamment en mémoire vive). Sachez que les développeurs travaillent sur un futur patch qui permettra de corriger ces quelques soucis.
Les Plus
  • Un gameplay osé et terriblement impliquant
  • Une histoire originale et intriguante
  • Une ambiance visuelle et sonore aux petits oignons
Les Moins
  • Une optimisation à revoir
  • Une grosse configuration de rigueur