MEGGAS 2017 - Auk

>> Chabarnak >>

Auk

Tu t'es pris pour un chasseur de trésors ou bien ?

Rime

Grey Box

Deadlight, le premier jeu de l'équipe espagnole de Tequila Works, m'avait bien emballé. En tous cas artistiquement car, côté scénario, c'était plutôt convenu. Alors, les voir débarquer avec un projet totalement différent, projet qui a d'ailleurs eu du mal à voir le jour, ça me titille les phalanges de gamer comme on dit ! Rime est un jeu d'aventure à la patte graphique qui n'est pas sans rappeler celle de The Wind Waker. C'est joli, ça a l'air poétique, voire même mystique et, en plus, le héros est accompagné d'un petit renard (clin d’œil au sympathique Seasons after Fall). Bref, la recette presque idéale pour me plaire ! C'est vrai, dans un style similaire, je pourrais aussi vous lister The Legend of Zelda : Breath of the Wild. Mais est-ce vraiment utile de mettre en avant un jeu déjà surexposé ?

Pour rester dans le genre "jeu mignon tout plein", cette année mes attentes se tourneront aussi vers Seasons of Heaven, une exclusivité Nintendo Switch qui utilise également le stratagème du compagnon à quatre pattes pour m'amadouer. Notez enfin que le retour des papas de Banjo-Kazooie, via le très alléchant Yooka-Laylee, devrait sûrement aider à étancher ma soif de plateforme "comme à la grande époque".

Outcast : Second Contact

BigBen Interactive

Parmi les titres qui ont marqué mon parcours de joueur, il y un certain Outcast, une aventure à grand spectacle qui avait la bonne idée de ne pas s'éparpiller : un univers cohérent, un héros vraiment charismatique, des interactions inédites (en 1999), un emballage musical magistral, mais aussi un studio de développement à la tête duquel on retrouvait trois potes portés par une vision, une vraie, de celle qui ne vous éloigne jamais de votre objectif, malgré les nombreuses embûches. Après une suite abandonnée par Atari, un reboot au kickstarter avorté, voilà que cette aventure refait surface grâce bien sûr à la persévérance de ses auteurs, mais également à la bienveillance de BigBen Interactive qui croit en son potentiel. Le chemin de cet Outcast : Second Contact a été long mais il arrive enfin jusqu'à nous. Et ce sera assurément l'une de mes plus grandes excitations de 2017.

Comme chaque année, je pourrais aussi vous parler de Beyond Good & Evil 2, dont le développement a enfin été officialisé il y a de ça quelques mois. Mais trop de rumeurs entourent encore son arrivée : sortie exclusive - temporairement - sur Nintendo Switch, vraie suite, simple reboot ou alors version améliorée de l'épisode original qui étofferait certains aspects du scénario initial... Il persiste autour du retour de Jade trop d'incertitudes qui, j'en suis sûr, seront levées rapidement. Et avec la force de frappe d'Ubisoft, soyez certains que vous en serez les premiers informés.

Overkill's The Walking Dead

Starbreeze Studios

On change diamétralement de style avec Overkill's The Walking Dead, un survival mettant en scène l'univers de la série du même nom. Ou plutôt du comic. En tous cas, l'action se passera dans un Washington plongé dans le chaos zombiesque habituel. Le teaser - qui date tout de même de plus de deux ans - était terriblement efficace. Mais c'est surtout l'association des créateurs du survolté PAYDAY et du talentueux Robert Kirkman, créateur de la série TV, qui pourrait bien faire des merveilles. Cela dit, difficile de faire moins bien que les adaptations précédentes, exception faite du The Walking Dead des surdoués de Telltale Games.

Pour rester dans les zombies, parlons rapidement de State of Decay 2, la suite de cette épopée lorgnant aussi bien du côté gestion que du côté survival. Le premier volet était très présentable et proposait un monde ouvert digne de ce nom, avec une dose de coopération vraiment sympathique. "Personne ne survie jamais seul", voilà la punchline du premier teaser. J'ai hâte de voir comment les petits gars de Undead Labs ont bien pu peaufiner leur concept.

À propos de l'auteur

En plus d'attendre aveuglement un nouveau volet des aventures de Lara Croft au cinéma, Auk aime beaucoup les jeux d'action/aventure qui ont des choses à dire. Son meilleur souvenir : Outcast.

>> Chabarnak >>